écotaxe nécrocarburants Volkswagen Touareg piétons et 4x4 Les Flagadas péages urbains accidentologie routière    

4x4 : CO2, mon amour

Méfie toi de la blonde platine
qu’a délaissé sa limousine
pour un gros SUV, pour un 4x4
Si t’es pas pressé, elle t’éclate

Bien qu’les français soient tous des veaux
Au volant, i’s’croient tous taureaux
Accros, shootés à la benzine,
Y’a pas mieux pour l’adrénaline

Taulard, smicard, nabab, anar,
En bagnole, t’es plus q’un cafard
A fond la caisse, c’est la défonce
D’vant ton pare-brise, la mort s’annonce.

Qu’tu sois des quartiers chics, d’la zone,
Pire que les lacrymos, l’ozone
Quand tu vois des flash ball, t’enrages
Mais les pare-chocs font des ravages

Prends garde au crash, fais gaffe au clash,
Tes neurones déconnent, tes nerfs te lâchent,
Ta big berline te pousse au crime,
Finie la rime, arrête ta frime.

L’amitié black, blanc, beur, c’t’un leurre,
Au coin d’la rue, la guerre civile,
Ta copine et ton pote ont peur
du grand délire automobile

Ecotaxe sur les Voitures particulières

FRANCE

Depuis le 1° juillet 2006, les voitures particulières sont soumises à une écotaxe payée lors de l'immatriculation d'un véhicule neuf ou d'un véhicule d'occasion dont la première mise en circulation est postérieure au 01/06/2004.
Cette écotaxe vient s'ajouter au montant de la carte grise (certificat d'immatriculation) encore payée en fonction du nombre de CV fiscaux de la voiture (29€/CV fiscal) et non en fonction de la puissance de celle-ci qui dépend beaucoup plus de la cylindrée en cm3. Or, les CV fiscaux résultent essentiellement d'une négociation entre l'Etat et le lobby automobile : les voitures diesel ont une puissance fiscale sous-évaluée par rapport à leur cylindrée.
Cette écotaxe s'applique aux véhicules particuliers dont les émissions sont supérieurs à 200g de CO2 par km et alimente le budget de l'ADEME.
Elle se monte à

Exemple :
Ecotaxe pour le Porshe Cayenne 4,5V 851 (consommation mixte de 380 g/km) : 50x2 + (380 - 250)x4 = 620 €

Le document de presse rédigé par l'ADEME le 9 mai 2006 précise que cette écotaxe devrait concerner, au vu des 2 millions d'immatriculations de véhicules neufs en France en 2005, 7,7% des immatriculations, soit 154 000 VP dont 1,6% (32 000 VP) est dans la catégorie G pour l'étiquette énergétique (émission > 250g).

Une taxe symbolique

Modèle conso en gCO2/km (1) Prix Taxe CO2 Taxe CO2 en %
MERCEDES ML 63 AMG 392 116 000 € 668 € 0,6 %
Porshe Cayenne 3.2 V6-250 320 51 400 € 380 € 0,7 %
Porshe Cayenne 4.5 V8-521 380 122 100 € 620 € 0.5 %
Toyota Land Cruiser173 D-4D VXA diesel 238 37 700 € 76 € 0,2 %
Toyota Land Cruiser SW4.2 TD VXEA diesel 282 62 100 € 228 € 0,4%
Toyota Land Cruiser SW4.7i V8 essence 387 62 800 € 648 € 1,0%

Légendes :
Les prix indiqués correspondent au prix du véhicule neuf TTC arrondi à 100 € que l'on peut trouver sur le site de Webcarcenter
http://www.webcarcenter.com : Le pourcentage de la taxe additionnelle CO2 est calculé en % du prix du modèle neuf.

Le pourcentage de la taxe additionnelle CO2 est calculé en % du prix du modèle neuf.
1 : émission de CO2 : émission en circuit mixte. Pour un circuit en milieu urbain, les émissions de CO2 sont globalement supérieures de 50% : ainsi, alors que le Porshe Cayenne a une consommation mixte de 15,8l/100km, cette consommation s'élève à 22,8l/100 km en milieu urbain, soit une émission supérieure à 520 g de CO2/km (2).
Enfin, il ne s'agit que d'émissions théoriques. Ainsi un article relativement critique paru sur le site belge http://www.essai-automobile.com consacré au 2 en mars 2006 précise que, même si les émissions théoriques de CO2 sont de 378g/km (15,7l/100 km), les émissions réelles de CO2 sont en fait de 602g/km (plus de 25l/100 km), soit supérieures de 60%.
On peut lire en effet à propos de ce monstre de 2,4 tonnes écrit par André Louis De Laet qui est un chroniqueur automobile :
"Que dire enfin des politiques qui interdisent, répriment en même temps qu'elles autorisent la vente sur le territoir de monstres qui, dans des mains inexpérimentées, se transformeraient aisément en armes redoutables ?"

2 : source : fiche technique du Porsche Cayenne 4,5 V8 340 S version 2003 évoqué sur le site http://fiches-auto.lacentrale.fr/

Une taxe symbolique

Cette taxe apparaît, même si la France apparaît comme une pionnière au niveau de l'Europe pour une telle taxe, comme une concession à la sensibilité écologiste.
Certes les libéraux ont horreur de toute réglementation qu'ils présentent comme une atteinte à la Liberté Individuelle et agitent, face aux interdictions, l'épouvantail des régimes totalitaires.
Mais cette taxe, au vu de son montant, n'apparaît aucunement dissuasive. Ainsi l'acquisition d'une Porsche Cayenne 4.5 qui ne constitue qu'un luxe ostentatoire et dont le prix est supérieur à celui d'une maison Borloo (100 000 €)-alors que 90 000 personnes au moins sont sans domicile fixe en France- n'est sanctionnée que d'un pourboire correspondant à 0,7% du prix de cette voiture de luxe. Autant dire que cette taxe constitue l'achat à bon compte d'une bonne conscience écologique.

Rappelons que l'UE a fixé comme objectif à l'horizon 2012, des émissions moyennes pour les voitures neuves s'élevant à 130 g CO2/km. Ainsi le Porsche Cayenne le plus gourmand a des émissions trois fois supérieures aux futures normes de l'UE et même 4 fois supérieures en milieu urbain : 530 g/km ou 21,9l aux 100 km !. A titre d'illustration, un trajet domicile-travail de 1,5 km effectué 4 fois par jour s'accompagne de l'émission de 3 kg de CO2 et le trajet domicile-école effectué 8 fois par jour en prenant en compte l'aller-retour du parent taxi provoque l'émission de 6 kg de CO2 alors que ce trajet pourrait être fait à pied ou à vélo. Les émissions d'une année scolaire en Porsche Cayenne (180 jours) sont donc responsables de l'émission d'une tonne de CO2, soit deux fois l'objectif d'émission à l'horizon 2050 pour chaque français ou l'équivalent d'un Paris-New-York en avion.
Cette politique pleutre contribue également à ce que les constructeurs généralistes veuillent tous avoir à leur catalogue ce type de voiture énergivore qui constitue une poule aux oeufs d'or (c'est le cas de PSA et de Renault) : selon l'encyclopédie Wikipédia, un Porsche Cayenne procure 8000 € de bénéfice au constructeur, soit plus de 6.5% du prix de vente alors que la marge des constructeurs généralistes français (Renault et Peugeot) se situe à 2% du chiffre d'affaires.

Une contribution minime au budget de L'ADEME

Cette taxe Carbone sur les véhicules particuliers devrait rapporter, en année pleine, au maximum 26 millions d'euros à l'ADEME, soit 8,4% du budget de cet organisme mais à peine 13 M€ en 2006 (la taxe est devenue effective à partir du 1° juillet 2006). Le budget de l'ADEME était de 309 M€ en 2006. Il faut savoir également que l'instauration de cette taxe s'est accompagnée d'une amputation de 20% du budget de l'ADEME par rapport à 2005.
On peut s'étonner également de la faible assiette de cette taxe tant pour le montant que pour les véhicules concernés. Pourquoi ne pas avoir instauré une taxe carbone sur tous les véhicules particuliers dépassant l'objectif de 140g/km fixé par l'UE à l'horizon 2008 . Les véhicules de classe D à E (émissions entre 140g et 200 g) qui représentaient la moitié des immatriculations de véhicules neufs (1 million de voitures) en 2005, aurait alors été concernés. Quand on sait que le taux moyen d'occupation des V.P est de l'ordre de 1,3 personne, inutile de polluer toute l'année avec un véhicule dont la taille est adaptée aux migrations saisonnières des vacances.

Ecotaxe 2008

Taxe annuelle
Propositions de l'Alliance pour la Planète (1)
Projet du gouvernement "Vignette Verte" amortissement
  g CO2/km % parc malus en euros bonus en euros g CO2 malus en euros bonus en euros  
A < 100 0%   500 < 60   5000 10
61-100   1000 2
B 101-120 3%   250 101-120   700  
C 121-140 20% 0   121-130   200  
131-160   0  
D 141-160 30% 50    
E 161-180 27 % 100   161-165 200   2
166-200 750   7,5
F 181-200 12% 300   2,5
G > 200 7% 750   201-250 1600   2,2
> 250 2600   3,5

1 : L'Alliance pour la planète est un collectif qui regroupe plus de 80 associations et qui a suspendu sa participation au Grenelle de l'environnement suite à l'autorisation d'un maïs OGM, le MON 810. Cette association qui proposait une écotaxe annuelle pour les V.P. est aussi très déçue par la caricature du projet gouvernemental de "vignette verte".
Le projet de "vignette verte" ne concerne que l'achat de véhicules neufs et devrait rentrer en application à partir du 01/01/2008. Sa dénomination est donc inexacte puisque la vignette était une taxe annuelle.

Véhicules les plus polluants en 2006

Selon le document ADEME "Véhicules particuliers en France" publié en mai 2007, 14 véhicules mis sur le marché étaient en classe G (émissions de CO2 supérieures à 250 g).

On peut retrouver cette information sur la page de l'ADEME consacrée aux véhicules particuliers

Cynisme des fils de pub

La pub, fille spirituelle de Néron !

De l'art de la récupération de la contestation à des fins mercantiles.

On reconnaîtra sur la pub figurant entre autres dans l'Edition du Monde du vendredi 31 mars 2006, un clin d'oeil aux actions anti 4x4 menées un peu partout en Europe à titre symbolique afin d'attirer l'attention sur l'aberration que constituent les 4x4 en milieu urbain.
Certains mouvements de ce type qui se veulent des éveilleurs de conscience ont préféré se dissoudre . En effet, leurs actions qui relevaient du symbolique, ont été suivies d'actions beaucoup plus dures de dégradation sur des 4x4 non revendiquées quand à elles.

Il est malheureusement à craindre que les acheteurs de 4x4 aient un pot d'échappement à la place du cerveau et que l'intérêt des multinationales pour le devenir de la planète continue à s'arrêter à leurs profits. Le discours actuellement à la mode dans certaines émissions, l'Economie en question à France-Culture entre autres, consiste à dire que, contrairement aux gouvernements qui ont une vision à court terme des enjeux écologiques, soumis qu'ils sont aux échéances électorales, les multinationales auraient par contre une stratégie à long terme. Ce discours participe visiblement d'une stratégie de dénigrement de l'Etat. Il faut croire que, plus le mensonge est grossier, plus il a de chances d'être avalé.

Rappelons quelques chiffres.

Objectif 2008 : 140 g de CO2 par km

Suite aux injonctions de l'Union Européenne qui les menace d'une réglementation contraignante, les constructeurs automobiles européens se sont engagés à vendre à l'horizon 2008, des véhicules dont les émissions mixtes seront de 140g CO2/km.

Vokswagen Touareg : tout faux

Le Volkswagen Touareg Carat présent sur cette publicité a une émission mixte allant de 265 à 331g/km, soit 2,4 fois plus que l'objectif fixé de 140g ou 3 fois plus importante que la voiture la moins polluante, la Toyota Prius qui émet 104 g.
Rappelons que les émissions réelles de CO2 tout comme la consommation de carburant peuvent être de 25% supérieures aux émissions mixtes indiquées (elles ne prennent pas en compte la climatisation entre autres), en particulier pour les circuits courts en milieu urbain. Par exemple, le Touareg V8 consomme 17,8l en circuit urbain et émet donc 400g de CO2/km, soit quatre fois plus qu'une Prius.
Toutes ces raisons ont amené deux associations, Agir pour l'Environnement et le RAC France (Réseau Action Climat) à décerner, le prix TUVALU du dérèglement climatique au Touareg lors de la deuxième édition de ce prix le 12 avril 2005.
Comme chaque année, l'association suisse ATE (Association Transport et Environnement) édite un guide pour l'achat « écologique » d'une voiture (revue Leonardo de mars 2006). Une fois de plus, ce guide rappelle que les SUV les plus vendus ont un très mauvais score écologique. La notation va de 0 à 83. Le top 10 des voitures les moins polluantes obtient un score supérieur à 75, le score le plus élevé étant celui de la Toyota Prius. Parmi les 10 SUV (Sport Utilitary Véhicule) les plus vendus, les 2 Touareg figurant dans cette catégorie, obtiennent les notes les plus basses avec la note 0 pour le Touareg 3.6.
Quand au Touareg 2.5TDI, il est pour le moins choquant de constater qu'un véhicule diesel de ce prix (plus de 45 000 €), n'est toujours muni, en janvier 2006, d'un filtre à particules qu'en option. Alors que l'effet cancérigène des microparticules est dorénavant notoirement connu.

Le mensuel d'"information" de la municipalité de Douai

Douai, notre ville, Avril 2004

partageait, par contre, ses deux dernières pages entre 4 événements "sportifs" dont le Grand Prix de F1 et le salon du 4x4

  • un jeu concours destiné aux 15-24 ans pour ...
    assister aux Grand Prix de Formule 1 : le "sport" automobile est au sport ce qu'est la recherche militaire à la recherche civile
    Si vous voulez imiter Marco Pantani à vélo, à moins de vous être gavé d'EPO, vous allez "caner" très vite. Par contre, si vous voulez imiter Ralf Schumacher en voiture, il vous suffit d'appuyer bêtement sur le champignon. On peut s'interroger sur la dimension pédagogique d'une telle initiative.
    La tranche d'âge des jeunes est la première victime des accidents de la circulation et y a aussi une large responsabilité. Il suffit, pour s'en convaincre, de lire la presse locale et les quelques faits divers rapportés dans notre rubrique accidents.
    Histoire d'en rajouter une louche, le carton de participation (imprimé en quadrichromie) à ce même jeu, a été distribué dans toutes les boîtes aux lettres. On aimerait un effort équivalent pour les fêtes s'inscrivant dans un développement durable telles que la fête européenne du vélo.
  • le salon du 4x4 qui se tient à Gayant expo.
    Comprenons nous, il ne s'agit pas de jouer les ayatollahs de l'écologie et d'interdire certaines manifestations. Tous les moyens sont bons pour tenter de réduire le déficit d'un éléphant blanc (Gayant Expo) qui a été financé en grande partie par l'argent du contribuable. Mais il y a un pas qu'une municipalité se devrait de ne pas franchir : vanter un salon d'un véhicule qui ne se contente pas d'être une aberration écologique (c'est un gros consommateur de carburant) mais constitue aussi un des engins les plus dangereux sur la route de par son poids et sa configuration (voir le site régional de la LCVR : http://lcvr.npdc.free.fr. Certaines personnes (Landru aux petits pieds) rajoutent même un pare-buffle à l'avant pour ne laisser aucune chance à leur victime potentielle.
    Loin d'être un engin tout terrain, il est de notoriété publique que ces monstres servent à Madame pour amener le rejeton à l'école. Ceci permet au moutard de jouer sur sa game-boy tout en mâchouillant un chewing-gum
    Cet engin a d'ailleurs une si mauvaise réputation que les constructeurs ont eu l'idée d'en inventer une version plus soft : le "SUV" ou "Sport Utilitary Véhicule"

LA F1, monde de frime et de fric

Le numéro de Capital de février 2005 a publié, sous la plume de Gabriel HENRY, un dossier intitulé "l'argent fou de la F1".
On y apprend que "la F1 brasse aujourd'hui 3,5 milliards de $ par an" quand on cumule les investissements des constructeurs, des sponsors et des télévisions.
A elles seules, les écuries ont "englouti 2,3 milliards de $" en 2004. Une écurie doit mettre sur la table pas moins de 200 M$ (Millions de dollars) pour pouvoir espérer gagner une course.
Ainsi Mac Laren a inauguré en mai 2004 sa nouvelle usine "Paragon" ("la référence" en anglais) qui a coûté la bagatelle de 200 M€.
C'est aussi le cas de Ferrari dont le budget annuel consacré à la F1 s'élèverait à 340 M$, soit l'équivalent d'une véritable politique cyclable pour l'Italie entière.
C'est également Renault qui dépenserait annuellement (estimation du mensuel Capital) 300M$, soit là aussi, l'équivalent d'une véritable politique cyclable pour toue la France.
Même le PDG de Renault-Sport le reconnaît : "On arrive à des chiffres un peu excessifs".
Quand à Flavio Briatore, Directeur Général de Renault Sport, il affirme : "Ca devient n'importe quoi. Aujourd'hui, j'ai l'impression qu'on court plus le championnat du monde des budgets que celui de F1". Aux budgets des écuries, il faut ajouter celui des deux fabricants de pneus qui équipent les F1 : Michelin et Bridgestone y consacrent chacun 50 M$ annuellement selon une estimation de Capital.

Des salaires impériaux pour les conducteurs

Le revenu annuel de Schumacher est de 60M€, soit l'équivalent de

  • 5 000 ans de salaire d'un salarié payé au SMIG
  • 160 000 ans de revenu d'un habitant du tiers-monde
  • la moitié des charges salariales de l'Usine Renault Douai (6 133 salariés en 2000 selon la CCI).

Des circuits au coût pharaonique

Même les pays en voie de développement veulent avoir leur circuit, ce qui représente un investissement prohibitif pour un équipement utilisé une seule fois par an.
La Malaisie a inauguré à Sepang le premier circuit de nouvelle génération qui a coûté 150 M$ (PIB/hab. : 9100$ en 2000).
Le circuit de Bahrein est revenu à 180 M$.
Celui de Shangai en Chine (PIB/hab. : 4000$ en 2000) inauguré en 2004 a atteint un nouveau record avec 250 M$, soit quatre fois plus que celui de Magny-Cours inauguré 15 ans plus tôt.
Au regard des précédents pays, la Turquie (PIB/hab. : 6500$) et le Mexique (PIB/hab. : 9200$) font figure de minables : le circuit de Kurtkoy près d'Istambul ne reviendra qu'à 73,5 M$, celui de Cancun qui sera inauguré en 2007 est estimé à 70 M$.

Un spectacle réservé aux nababs

A ces budgets d'investissement initiaux, il faut ajouter le coût d'organisation d'une course qui peut s'élever à 35M$ comme c'est le cas en Chine. Et ceci bien que ce spectacle soit réservé aux gens fortunés : 250$ la place assise, 150 $ "seulement" si vous acceptez de suivre le spectacle debout selon Business F1.

Salon de la bêtise et de la gabegie du 5 mai 2005 au 8 mai 2005
à GAYANT EXPO

4X4
la voiture
tout crétin
4X4
l'égoïsme
tout terrain
4X4
on multiplie

les conneries

4x4 ÜBER ALLES

En Allemagne, les véhicules de plus de 2,8 tonnes (c'est le cas de certains 4x4 alors qu'une Renault Kangoo pèse au maximum 1,3 t.) peuvent être classés "utilitaires légers" et bénéficier non seulement de conditions moins strictes sur les limites d'émissions de gaz à effet de serre mais encore d'avantages fiscaux. Selon l'association environnementale Deutsche Umwelthilfe, les avantages fiscaux consentis aux 830 000 tout terrain de luxe (Volkswagen Touareg, BMW X5 et Mercedes Classe M) coûteraient chaque année 200 millions d'euros à l'Etat allemand. Cette association reproche au gouvernement d'avoir cédé aux lobbys des constructeurs teutons en n'appliquant pas la réglementation européenne pour ces véhicules.

Le 4x4 : une aberration automobile promue par un phénomène de mode

A l'occasion du salon 2004 du 4x4 à Val d'Isère, le journaliste Jean-Michel NORMAND proposait quelques éléments de réflexion sur ce véhicule dans l'édition du Monde du 8 août 2004.

Alors que le nombre d'immatriculations a diminué de plus de 6% en 2003 par rapport à 2002, le 4x4 est le seul véhicule automobile qui ait vu ses ventes progresser de 10% en 2003. En 20 ans, le nombre de 4x4 vendus annuellement en France, a été multiplié par 5, passant de 18500 en 1984 à 92000 en 2003, soit plus d'une voiture neuve sur 20 en 2004 !
Le 4x4 constitue une véritable aubaine pour les constructeurs : alors qu'il coûte moins cher à produire, il se vend à un prix plus élevé. A titre indicatif, le Volkswagen Touareg qui serait devenu le chouchou des quartiers chics, se vend entre 45690 € et 77 910 € selon les versions. Alors que VolksWagen France comptait n'en diffuser que 2400 exemplaires cette année dans l'hexagone, les ventes devraient dépasser les 3500 unités.
Les 4x4 seraient particulièrement appréciés des femmes qui s'y sentent en sécurité au détriment des autres usagers sur la route. Le conducteur perçoit en effet mal les obstacles qui se trouvent juste derrière lui. L'auteur de l'article évoque les petits véhicules situés derrière le 4x4 mais il aurait pu aussi évoquer les enfants et les vélos.
Le 4x4 est également vorace en espace. Dans les parkings, les modèles de grand gabarit occupent deux emplacements et, lorsqu'ils se contentent d'un seul emplacement, ils bloquent souvent l'ouverture de la portière du voisin. De même, les caractéristiques du véhicule autorisent le bivouac sur les trottoirs quel que soit la hauteur de celui-ci, ce qui est un phénomène anormalement fréquent.
Les gros 4x4 ont également tendance à en rajouter dans le m'as-tu-vu : pneumatiques taille XXL, pare-chocs surdimensionnés (dont le fameux pare-buffles qui constitue un véritable danger en cas de collision), rétroviseurs de poids lourd et étalage de chrome. Tous éléments qui contribuent à alourdir le poids d'un véhicule déjà lourd (plus de 2,5 tonnes pour les haut de gamme) et donc à accroître la consommation de carburant.

©Gébé in l'AUTRE JOURNAL N°3 Juillet/Août 1990

Gébé (1929-2004) a été, entre autres, rédacteur en chef de Charlie Hebdo de 1970 à 1985 et était directeur de la rédaction du nouveau Charlie Hebdo depuis 1992
Il a publié une trentaine d'ouvrages dont "l'An 01", manuel du parfait écolo en 1972.

Les 4x4 insolence ou mépris de l'humanité ?

Pour ceux qui ne seraient pas convaincus de la barbarie triomphante des conducteurs de 4x4, il faut à tout prix lire l'agumentaire " 10 bonnes raisons de rouler en 4x4" du site caradisiac.
On préférerait croire que ce pamphlet du type "je fais chier tout le monde et j'en suis fier, j'em. les forces de police et j'enc. les écologistes" relève du second degré mais nous sommes loins d'en être aussi sûrs.

Quelques autres critiques des 4x4 sur le site perso http://perso.wanadoo.fr/omondou.velo/

 

Du danger des 4x4 pour les piétons

Les résultats montrent que, pour un même vitesse de collision, la probabilité du décès d'un piéton est presque doublée en cas d'une collision avec un grand SUV (Sport Utilitary Véhicule en anglais) par rapport à une voiture de tourisme. À cette étude s'ajoutent plusieurs autres études montrant des taux uniformément plus élevés (jusqu'à quatre fois plus) de blessures graves et de mort pour des piétons lors de collisions par des SUV.

La mortalité et la morbidité accrues dues aux SUV résultent principalement de la géométrie de la structure de la face avant du véhicule.

Dans une collision classique entre une voiture et un piéton adulte, le pare-choc heurte le bas des membres inférieurs et le bord avant du capot heurte ensuite la région du fémur/bassin, faisant pivoter le piéton vers le capot. Ceci entraîne l'impact sur le capot ou le pare-brise des épaules et/ou de la tête. Après cela, d'autres blessures sont souvent provoquées par l'impact au sol. Un facteur principal d'atténuation de la gravité des blessures est la nature relativement périphérique de l'impact primaire du pare-choc aux jambes. Ceci apporte un niveau de protection pour les régions vitales du haut du corps lors de l'impact primaire, et la rotation du corps sur le capot qui en résulte tend à réduire encore l'impact, souvent appelé l'"emballé et emporté". Les principales blessures occasionnées aux piétons par les voitures sont principalement une fracture tibia/péroné et/ou des blessures aux ligaments croisés et latéraux dues au contact primaire avec le pare-choc, et des blessures à la tête dues à l'impact secondaire avec le capot ou le pare-brise.
Par contre, quand un SUV frappe un piéton, les types de blessures sont différents. La principale différence de conception entre SUV et voitures est la hauteur du capot, et ceci a comme conséquence un impact primaire plus grave qui touche des régions critiques centrales du corps au niveau du haut des cuisses et du bassin. En outre, il y a maintenant moins de rotation du corps car l'impact est plus proche du centre de gravité de celui-ci, ayant pour résultat un transfert d'énergie plus efficace lors de l'impact. Par exemple, rehausser le bord avant du capot de 600mm à 850mm, augmente le choc d'un facteur d'environ deux. Ceci a pour conséquence de doubler les dommages aux régions vulnérables telles que la tête, le thorax et l'abdomen. La charge sur le fémur ou la hanche intervient lors du contact avec le bord avant du capot pendant la phase de rotation, particulièrement si le capot est rehaussé.

Un autre groupe d'usagers de la route vulnérables sont les petits enfants, et un risque bien décrit avec les SUV sont les accidents dans des allées de garage, dans lesquels les SUV et camionnettes sont surreprésentés. C'est probablement une cause de la grande taille des SUV et de la faible de visibilité due à leur conception.

Extraits de l'article écrit par Ciaran Simms et Desmond O'Neill
Véhicules Utilitaires et Sportifs et Usagers de la route vulnérables
paru le 8 octobre 2005 dans le British Medical Journal (331 :787-788)
et aimablement traduit par les flagadas, groupe haktiviste anti4x4 bruxellois
On peut retrouver l'intégralité de ce texte en traduction française sur leur site http://flagadas.blogg.org
Ce texte a été écrit à partir d'études faites aux Etats Unis

Mouvements anti 4x4

Les Flagadas : un mouvement anti 4x4 éphémère

En allant consulter leur site en janvier 2008, on constate que ce mouvement s'apparente à un mouvement de mode : il a été actif d'octobre 2005 à mai 2006 soit pendant une période d'un peu plus de 6 mois. Subsistent cependant quelques beaux restes dont le site sur lequel on a trouvé l'article ci-dessus relatif au danger que font encourir les 4x4 aux piétons.

Les Flagadas-canailles hystériques

animal fétiche des flagadasLes Flagadas sont un groupe bruxellois dans lequel wallons et flamands se sont unis, une fois n'est pas coutume, pour sensibiliser aux méfaits du 4x4.
Ils ont organisé quelques actions commando de dégonfle généralisée très médiatisées. Ce type d'action exige d'être un groupe organisé et n'est donc pas à la portée d'un individu isolé.
Par contre, on peut aussi télécharger sur leur site, au format .pdf , un certain nombre de slogans que vous pouvez utiliser selon votre humeur ou votre sensibilité à coller (Attention, pas n'importe où : il faut respecter la visibilité du conducteur et veiller à ne pas rayer la peinture si vous ne voulez pas être poursuivi pour dégradation !) sur ces pachydermes urbains.
La liste des slogans disponibles sur leur site figure ci-contre.
Enfin, inutile de refaire ce qui a déjà été fait, vous trouverez sur la page liens de ce site, des liens vers tous les sites internet de l'internationale anti4x4

Réchauffement climatique
MON AMOUR !

LE 4X4, C'EST MORTEL !
(pour nos enfants)

4x4 = MACHINE A TUER

LA LOI DU 4X4 :
TUER OU ÊTRE TUÉ

MY OTHER CAR IS A MASSEY FERGURSON

Je soutiens les dictatures pétrocratiques
d'Iran, de Birmanie, d'Arabie Saoudite, de Lybie,
de Chine, du Qatar, de Bruney, de Mauritanie, du Soudan, de Guinée Equatoriale,....

L'ENFER, C'EST PAS MOI, C'EST LES AUTRES

MA SÉCURITÉ ÉCRASE LA TIENNE

I FUCK KYOTO, I KILL FUTURE

JE PUE DU CUL

SUVINFO

http://www.suvinfo.org/suvinfo_F.html

Du cerveau reptilien des conducteurs de 4x4

Le vendredi 13 octobre 2006 vers 19h, je circulais à vélo sur le boulevard des Alliés (RD 938) à Flines les Râches quand un conducteur de 4x4 me klaxonna et m’intima avec force gestes à rejoindre la bande latérale qui fait office de rétrécissement de voirie mais qui ne constitue, en aucun cas, une voie cyclable. Ce conducteur avait, bien sûr, un téléphone portable dans l’une de ses mains. Cela va sans dire que cet incident se termina par un échange de gestes courtois.

P.K.

REPERES

En 2005, 118 066 4x4 neufs ont été immatriculés en France, ce qui représentait 5,9% des immatriculations de véhicules particuliers neufs. Autrement dit, cette année là qui fut une année record de vente de 4x4 (augmentation de 14,7% par rapport à 2004), un véhicule particulier neuf vendu sur 17 était un 4x4 !

Le quad,
petit frère en nuisance du 4x4


photo prise le dimanche 16 juillet 2006 au matin sur le boulevard de la République à Douai

Vous croyiez n’être embêtés et empestés, tant au niveau sonore qu’olfactif, par les quads que sur les chemins du bord de mer qui fleurent bon la saladelle, sur les chemins de montagne qui sentent bon la gentiane et sur les chemins de campagne embaumés par l’aubépine.
Détrompez vous, les quads sont en train d’envahir aussi nos villes.
Ce quad s’était naturellement arrêté sur le trottoir à cause d’une fuite d’huile. Le moteur de cet engin a certainement plus de prix, aux yeux de ce jeune sauvage, que l’agréement d’une famille se déplaçant à pied, voire même que la vie de cette famille.

Frimez intelligemment !

Pour être un flambeur plus subtil,
Frimez de façon écolo
en roulant en vélomobile.
Pour notre terre, c'est bien moins chaud !

La vélomobile ci-dessus est un véhicule à assistance électrique jusqu'à 45 km/h, vitesse nettement supérieure à la vitesse moyenne des automobiles en milieu urbain mais ce véhicule a des émissions polluantes nulles et une consommation énergétique très faible.
Enfin, ce véhicule est plus de 10 fois moins cher qu'un 4x4 de luxe !

Accidentologie routière

  • jeudi 19 avril 2007

    Accidents de la circulation : première cause de mortalité chez les 10-24 ans

    A l'occasion de la Première Semaine des Nations Unies pour la Sécurité Routière qui a lieu du 23 au 29 avril 2007, l'OMS a publié le 19 avril 2007 le rapport Les jeunes et la sécurité routière, un document de 49 pages qui peut être téléchargé au format .pdf sur le site de l'OMS.
    Chaque année, la route tue 1,2 million de personnes dans le monde dont 400 000 jeunes de moins de 25 ans !
    Les accidents de la circulation sont la première cause de mortalité chez les 15-19 ans avec 90 000 morts par an, la deuxième chez les 20-24ans (110 000 morts par an)juste après le VIH/SIDA et chez les 10-14 ans avec 47 000 morts par an, juste après les infections respiratoires inférieures.

    La photo ci-contre a été prise le 18 avril 2007 rue d'Aniche à Douai. On remarquera les jambes du passager arrière qui sont sur les genoux du conducteur !