Circulation cycliste à Douai en 2009

Ce comptage modes doux a été précédé de trois comptages en 2006 et en 2007 et 2008.

Pont de Cambrai Pont d'Esquerchin Pont de Lille Pont d'Ocre Pont de Valenciennes
Passerelle des fontainettes Boulevard Poincarré Rue de Cambrai Rue des Malvaux Rue Saint Samson Avenue du Maréchal Leclerc

Pont d'Esquerchin

Pont de Lille

Stagnation des vélos au Pont de Lille en 2009

Le comptage des deux-roues au pont de lille a été effectué le vendredi 18 septembre 2009 entre 17h et 18h.

Cyclistes

  • Cyclistes entrant dans Douai : 31
  • Cyclistes sortant de Douai : 30

Total : 61 cyclistes en 1 heure
évolution 2009/2008 : + 5%

Deux-roues motorisés

91 deux-roues motorisés en 1 heure dont

  • 7 cyclomoteurs (8%)
  • 49 scooters (54%)
  • 35 motocyclettes (38%)

évolution

  • 2009/2008 : - 24%
  • 2009/2006 : + 2%

Précision méthodologique

Rue des Malvaux

Les comptages ont été effectués le jeudi 17 septembre 2009 entre 17h et 18h.

Rue des Malvaux en 2009 : une légère embellie cycliste

cyclistes entrant dans l'hypercentre (direction gare) : 26
Cyclistes sortant de l'hypercentre (direction Corot, Saint Vaast, rue des Wetz) : 33
total : 59 cyclistes en 1 heure
évolution

  • 2009/2006 : + 62% (+ 17% par an)
  • 2009/2008 : + 28%

Autres informations

Commentaires

On frôle enfin le seuil fatidique d'un cycliste en moyenne par minute. L'emblellie cycliste, même si elle nous réjouit, ne doit pas nous faire crier victoire car elle demeure plus que modeste au regard du contexte de ce quartier de Douai. Ce quartier constitue en effet un pôle d'enseignement avec le lycée Châtelet dont l'entrée est située rue Marceline, le lycée Corot dont l'entrée est située avenue des potiers et le collège Châtelet (entrée est rue Fortier) dont le garage à vélo est sous-dimensionné. De plus, la rue des Malvaux et la rue Fortier constituent un passage incontournable pour les élèves et les professeurs du Lycée Edmond Labbé entre la gare et leur établissement.


Afficher douai rue des Wetz sur une carte plus grande

Pont de Valenciennes et modes doux : le SMTD m'a tuer !

Ce comptage a été effectué le vendredi 25 septembre 2009 au pont de Valenciennes entre 17h et 18h.

Résultats :

Cyclistes

  • Cyclistes entrant dans Douai : 17
  • Cyclistes sortant de Douai : 28

Total : 45 cyclistes en 1 heure
évolution 2009/2007 : - 4.3%

Piétons

  • piétons entrant dans Douai : 45
  • piétons sortant de Douai : 60

105 piétons en 1 heure
évolution 2009/2007 : + 13 % (+ 4,1% par an)

Deux-roues motorisés

  • DRM entrant dans Douai : 35
  • DRM sortant de Douai : 48

83 deux-roues motorisés en 1 heure
évolution 2009/2007 : + 63% !

Quelques commentaires et informations complémentaires

Malgré la proximité de l'Avenue du 4 Septembre avec l'hypercentre ville de Douai, on n'observe qu'un faible flux de piétons et de cyclistes dans cette avenue au débouché sur la rue d'Aniche : seuls 11 piétons et 7 vélos ont été comptabilisés dans cette rue en 1 heure.
On observe un nombre important de piétons empruntant la voie du tram, 11 piétons soit plus de 10% du total. Il est vrai que les trottoirs, en plus d'être discontinus, sont, à certains endroits d'une largeur ridicule. On plaint cette famille qui a un enfant handicapé en fauteuil roulant et qui se rendait à pied au centre ville.
Passe-droit : bien que le tourne à gauche dans l'avenue du 4 Septembre en venant de Sin le Noble, soit interdit aux automobilistes, on a cependant vu un 4x4 et un taxi de marque Volvo effectuer cette manoeuvre interdite au cours de notre comptage d'une heure.
L'été indien qui règne sur Douai ce jour là semble ne profiter qu'aux deux-roues motorisés. Les cyclistes ne représentent que 35% de l'ensemble des deux-roues, soit un résultat encore pire que sur le Pont de Lille (40%). Rappelons, à titre indicatif, qu'on considère habituellement que les vélos représentent 80% de l'ensemble des deux-roues ! Autre signe révélateur, les hommes constituent 80% des cyclistes comptés. Même au niveau de la gent piétonne, on retrouve cette dissymétrie : 63 hommes soit 60% des piétons contre seulement 42 femmes.
Tout confirme donc le ratage phénoménal du SMTD malgré la somme investie (120 millions d'euros). La majorité des gens ont tendance à se focaliser sur le pseudo "tramay" sur pneus qui ne devrait pas rouler avant fin 2010 dans le meilleur des cas. Mais cette focalisation sur le tramway a tendance à faire oublier les autres objectifs du PDU en faveur des modes doux (vélo et marche à pied). Or ceux-ci stagnent comme l'indiquent nos comptages.

Mépris des modes doux

Malgré la création d'un dépotoir à voiture en 2007 dans la rue d'Aniche pour la somme modique de 200 000 € en 2007 (10 000 €/place de stationnement voiture), le cheminement piétonnier qui longe ce parking n'a toujours pas été recouvert d'enrobé depuis plus de 2 ans ! Et, en prime, spécialité du cabinet INGEROP, un superbe ressaut de trottoir pour traverser la voie de tram sur le passage piéton à hauteur de l'Avenue du 4 septembre.

Annexe