Energie éolienne en Europe


Eoliennes sur le canal de Zeebrugge (Belgique)

Eoliennes et faux-procès

Eoliennes vs Pylônes THT

Hauteur

Attention, 5 affreuses éoliennes gâchent le paysage phhotographié ci-dessus. Si vous les trouvez, vous êtes autorisés à consulter le site d'Enercoop, une société coopérative qui s'est fixée pour objectif de ne vendre que de l'électricité d'origine renouvelable et durable.
En dehors de l'effet de perspective, un pylône THT de 400 kV a une hauteur de 37 à 61 mètres suivant le modèle. Il s'agit ici de pylônes de type Beaubourg. Les éoliennes présentes sur la photo sont des éoliennes Enercon de 2,3 MW dont le diamètre de rotation des pales est de 71 mètres. Celles-ci appartiennent au site de Fienne (environs de Calais).
Les pylônes THT 400 kV peuvent être estimés à plus de 53 000 en France. A titre indicatif, si la France acceptait un nombre d'éoliennes aussi important que celui des pylônes THT de 400 kV , celle-ci aurait alors une capacité éolienne de presque 122 GW : en 2008, la France n'avait que 3,4 GW éoliens, soit 36 fois moins. Ces 122 GW éoliens en feraient alors le premier pays éolien européen avec presque 1970 kw/1000 habitants, soit trois fois plus qu'au Danemark, actuellement premier pays éolien avec presque 600 kw/1000 hab. . Ces 122 Gw éoliens pourraient fournir 214 Twh, soit quasiment la moitié de la consommation finale d'électricité en France.

Bruit

Le grésillement persistant des lignes THT, du à l'"effet couronne" a une intensité de 45 dB à 54 dB à 50 mètres de l'aplomb de la ligne.
Le fonctionnement d'un parc éolien occasionne des niveaux d'environ 45 dB(A) à 300 ou 400 m.
A titre indicatif, le niveau sonore à l'intérieur d'une voiture est de 85 dB(A).

Sources

Parmi les innombrables faux-procès intentés aux éoliennes, figure celui-de la mortalité causée par celle-ci chez les oiseaux, une variante de ce faux procès étant la mortalité causée chez les chauve-souris. Si on tape comme mot de recherche “causes of bird fatalities”, le fait que les sites en tête de liste n’évoquent que la mortalité des oiseaux due aux éoliennes, est à cet égard révélateur.

Eoliennes et oiseaux

Une étude américaine publiée en 2005 par le Ministère Fédéral de l’Agriculture (USDA pour United States Departement of Agriculture) compare les différentes causes de mortalité des oiseaux.
Certes, les éoliennes tuent les oiseaux. A partir d’études de cas, le nombre d’oiseaux tués par turbine est estimé à 2,11 par turbine ou de 3,04 par MW installé. En 2003, aux USA, les 17500 turbines ayant une capacité totale de 6374 MW pouvaient être considérées comme responsables de la mort d’au maximum 37 000 oiseaux.

La mortalité due aux éoliennes est du même ordre de grandeur que celle due aux avions.

Mais elle est

USA 2003 : causes de mortalité des oiseaux
causes de mortalité mortalité annuelle estimée pourcentage
Immeubles
Lignes Haute Tension
Chats
Automobiles
Pesticides
Antennes
Eoliennes
Avions
Autres sources (marée noire, etc. )
550 millions
130 millions
100 millions
80 millions
67 millions
4,5 millions
37 000
25 000
non calculé
58,2
13,7
10,6
8,5
7,1
0,5
< 0,01
<0,01

Même en considérant l’hypothèse volontariste du GWEC (Global Wind Energy Council) d’une capacité installée en Amérique du Nord (Canada et Etats Unis compris) de 520 GW à l’horizon 2030, cela équivaudrait, toutes choses étant égales par ailleurs, à 3 millions d’oiseaux tués par an dus aux éoliennes, soit moins de 0,5% des oiseaux tués !

Eolien en France

On notera que la France, en termes de capacité éolienne, maintient son retard de 10 ans par rapport à l'Allemagne en 2009 et en 2010.

Potentiel Eolien

La France possèderait le deuxième potentiel éolien européen après l'Angleterre. La production électrique éolienne potentielle serait de 200 TWh se répartissant entre 50 TWh terrestres (onshore) et 150 TWh en mer (offshore). On notera que cette production électrique éolienne représente plus de 40% de la consommation électrique française en 2006 !

Sources

Ce potentiel électrique éolien est cité dans l'article "Année 2007 réussie pour l'éolien français" présent sur le site http://www.electricite-verte.com/fr/ sans justificatif mais aussi dans l'article de Wikipédia consacré à l'éolien. L'article de Wikipédia indique, quand à lui, la source du chiffre : ces chiffres ont été avancés par le bureau d'études "Espace Eolien Développement" dans le cadre d'une prospective à l'horizon 2040. Mais le site de ce bureau d'études est désormais muet depuis que cette entreprise a été rachetée par Poweo !
Les 50 TWh éoliens terrestres seraient fournis par 8000 éoliennes de 2,5 MW d'une puissance totale de 20 GW (facteur de charge de 28,5 %, soit un fonctionnement à pleine puissance pendant 2500h par an !). Les 150 TWh marins seraient fournis par 8000 éoliennes de 5 MW d'une puissance totale de 40 GW (facteur de charge de 43%, soit un fonctionnement à pleine puissance de 3750h par an). Les facteurs de charge, comme on peut le voir sont particulièrement optimistes. Si on se fie au facteur de charge indiqué par les bilans prévisionneles offre/demande de RTE, le facteur de charge des éoliennes terrestres serait plutôt de l'ordre de 23%. Avec un tel facteur de charge, il faudrait une puissance éolienne d'environ 25 GW fournis par 12 500 éoliennes de 2 MW. L'Allemagne a un territoire eaucoup plus petit (370 000 km²) et bénéficie du seul régime de vent de la mer Baltique. Pourtant l'Allemagne a d'ores et déjà 24 GW éoliens fin 2008. La superficie de la France (550 000 km²) représente pratiquement 1,5 fois la superficie de l'Allemagne. De plus, elle bénéficie de 3 régimes de vents (méditerranée, océan atlantique et mer du nord). On peut donc affirmer sans problème que le potentiel éolien terrestre est sous-évalué. Une volonté politique forte incluant une volonté de sortie progressive du nucléaire permettrait de dépasser sans difficultés ces 50 TWh annuels éoliens terrestres.

Eolien offshore

Le futur eldorado de l'éolien ?

L'éolien offshore européen comptait à peine 41 MW fin 2000. Au cours des années suivantes, celui-ci s'est fortement développé : fin 2008, l'éolien offshore européen avait une capacité de 1471 MW. A l'horizon 2012, l'éolien offshore devrait avoir une capacité totale de plus de 4 000 MW, soit l'équivalent de la production électrique d'un réacteur nucléaire EPR. Bien que la France métropolitaine possède plus de 4 000 km de côtes, ce pays est l'un des grands absents de l'éolien offshore : aucun projet à l'horizon 2012 !

Danemark : pionnier de l'éolien offshore

© photo extraite de l'article du 25/06/2010 "LA COMPAGNIE DU VENT : débat public Parc des Deux-Côtes positif à mi parcours"
sur le site "Les énergies de la mer renouvelables" édité par

Dès 1991, le Danemark créait le premier parc offshore à Windeby. Fin août 2008, le Danemark possédait 11 parcs éoliens offshore d'une capacité totale de 398 MW, soit 12% de la capacité éolienne totale du pays. Les plus célèbres de ces parcs éoliens offshore sont celui de Horns Rev, le plus grand parc éolien mondial en 2008 qui a été inauguré en 2002, avec une capacité de 160 MW (80 éoliennes de 2 MW) et celui de Nysted inauguré en 2003, d'une capacité totale de 158 WM (puissance moyenne de 2,3 MW/éolienne). Un douzième parc éolien offshore vient d'être approuvé par le gouvernement danois en 2008 d'une capacité totale de 400 MW et qui devrait comprendre entre 100 et 175 éoliennes (capacité moyenne de 2,3 MW à 4 MW par éolienne). Ce parc éolien devrait être opérationnel en 2012.
Le plan d'énergie danois élaboré en 1996 a prévu d'installer 4000 MW éoliens d'ici 2030. Ceci doublerait alors par rapport à 2008 la capacité éolienne au Danemark et triplerait alors la production électrique d'origine éolienne au Danemark : le facteur de charge est en effet d'environ 20% pour les éoliennes terrestres mais de 40% pour les éoliennes offshore. On se prend à rêver. Toutes choses étant égales par ailleurs, 60% de l'électricité consommée au Danemark seraient-ils d'origine éolienne ?

Sources

Horns Rev "Un 12° parc éolien offshore pour le Danemark" sur le blog "Les énergies de la mer renouvelables" du Cabinet 3B Conseils dont Brigitte BORNEMANN-BLANC est la directrice.
Article "éoliennes installées en mer" du site http://www.windpower.org/fr/ de l'Association Danoise de l'Industrie Eolienne

Autres pays européens

De nombreux autres pays européens ont des projets de développement de l'éolien offshore. Citons, entre autres, l'Allemagne, l'Angleterre et la France.

Eolienne et analyse du cycle de vie

Cas de la Vestas V90 de 3.0MW onshore (sur terre)

L'énergie nécessaire à la construction de l'énergie éolienne est donc assurée en moins de 7 mois (0,57 ans ou 6,8 mois)
Durée de vie : de 20 à 30 ans.

Source : Analyse du cycle de vie De l'éolienne VESTAS V90 de 3.0MW, dossier de 60 pages en anglais réalisé en juin 2006 réalisé par VESTAS selon la norme ISO 14040_43 et téléchargeable au format .pdf sur le site en français de VESTAS dans la rubrique Durabilité

Courbe de puissance d'une éolienne

Les brochures techniques indiquent généralement la puissance des éoliennes en fonction de la vitese en mètre/seconde (unité officielle).
Mais deux autres unités sont également employées très fréquemment : la vitesse en km/h et la vitesse en noeud (abréviation kn de knot). Il faut en gros diviser la vitesse en kn par 2 pour trouver la vitesse en m/s.
Si on prend pour exemple les éoliennes Vestas V80 de 2 MW et V90 de 3 MW, celles-ci se mettent en marche à partir de 4 m/s (environ 15 km/h ou 8 kn), atteignent leur pleine puissance à partir de 15 m/s (environ 27 km/h ou 30 kn) et s'arrêtent pour des vents supérieurs à 25 m/s (environ 100 km/h ou 50 kn).
Apparemment, les éoliennes de taille plus petite (cas de la Vestas V82 de 1,65 MW par exemple) se mettent en marche pour des vitesses légèrement plus faibles (3,5 m/s) et atteignent leur puissance maximale pour une vitesse également plus faible (13 m/s) mais s'arrêtent pour une vitesse de vent bien plus faible (à partir de 20 m/s c'est à dire de 72 km/h).

Sources

Brochures des différentes éoliennes Vestas que l'on peut télécharger au format .pdf sur la page éoliennes du site de Vestas.

Eoliennes et emploi

Selon Ostwind citant l'ADEME, un parc éolien permet de créer pour la maintenance et l'entretien du site 1 emploi par tranche de 10 MW.
Mais, si l'on se réfère à l'article de Wikipédia sur la centrale nucléaire de Gravelines (5 400 MW), celle-ci ferait travailler 1630 personnes, soit 3 personnes par tranche de 10 MW et donc 3 fois plus que l'éolien !
L'argument de l'éolien créateur d'emplois serait donc à manipuler avec précaution. L'éolien étant une énergie diffuse, elle contribue à créer des emplois mieux répartis sur le territoire. De plus, l'énergie éolienne contribuerait à créer plus d'emplois si les aérogénérateurs étaient construits en France. Or, en ce domaine, la France a cumulé un retard de plus de 15 ans. Les grands constructeurs d'éolienne ne sont donc pas français même si certaines entreprises françaises ont fait l'acquisition de petits fabricants étrangers d'éoliennes.
Source : document présent sur le Comité de suivi éolien de la Communauté de communes de l'Atrébatie (Pas de Calais).

Statistiques sur l'éolien en Europe

Préambule

La plupart des chiffres sont extraits du bilan annuel de l'organisme Eurobserv'er qui paraît en février de l'année suivante, soit à peine 2 mois après la fin de l'année écoulée. Sans remettre en cause le travail remarquable d'Eurobserv'er, ces chiffres comportent inévitablement une marge d'erreurs plus ou moins importante. A titre d'illustration : Eurobserv'er annonce pour fin 2007 en Allemagne, une capacité éolienne de 22,25 GW et une production annuelle de 33,7 Twh alors que les chiffres officiels sont respectivement de 21,9 GW (-1,6% / Eurobserv'er) et de 39,7 Twh (+18%). Ceci contribue à fausser énormément le facteur de charge (rapport entre la production réelle et la production théorique) qui a été calculé par nos soins en utilisant les chiffres de la capacité installée et ceux de l'énergie fournie. A partir des chiffres d'Eurobserv'er, on a un facteur de charge qui n'est que de 17% alors qu'avec les chiffres officiels, on arrive à un facteur de charge de 20,7% (+ 22% /Eurobserv'er). De surcroît, ce facteur de charge est sous-évalué pour les pays en phase de développement éolien : une éolienne installée au cours du mois de décembre d'une année fait partie de la capacité installée mais n'aura produit qu'un mois !

évolution de la capacité éolienne dans 3 pays d'Europe

 

En guise de repère, la consommation électrique spécifique des ménages (hors chauffage, appareils de cuisson et eau chaude sanitaire) était en France de 1100 kwh/an/hab. en 2006. On peut donc estimer, toutes choses étant égales par ailleurs, que l'ensemble de la consommation électrique spécifique des ménages est fournie par l'énergie éolienne au Danemark !

Fin 2008, les sites suivieolien et theWindPower (voir ci-dessous) concordent pour accorder à la France une puissance totale installée de presque 3500 MW fournissant l'énergie électrique d'au moins un réacteur nucléaire de 900 MW.
A titre de comparaison, cette capacité éolienne est à peine supérieure à celle du Land de Brandenburg en Allemagne : 2,5 millions d'habitants soit la population du Nord répartis sur 29 500 km² (densité de 86 hab./km²), soit la superficie des régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie réunies ou encore le dix-huitième de la France métropolitaine. Fin 2007, le Brandenburg avait une capacité éolienne de 3359 MW (facteur de charge de 19,6 %) fournissant un peu plus de 5,7 TWh, soit un peu plus de 30,4% de la consommation électrique régionale.

La Basse Saxe championne européenne de l'éolien ?

Plus emblématique, la capacité éolienne de la France en 2007 était bien inférieure à celle de la région allemande de Basse Saxe.
Le cas de la Basse Saxe (Allemagne) est particulièrment intéressant car ce Land géré par la CDU (équivalent de l'UMP en France ?) compte 8 millions d'habitants, soit plus que le Danemark (5,5 millions d'habitants) et a une densité relativement élevée de 168 hab./km². Celle-ci avait, fin 2007, une capacité éolienne de plus de 5600 MW qui fournissait plus de 20% de la consommation électrique(Stromverbrauch) du Land. L'électricité éolienne était fournie en 2007 (1) par 4914 aérogénérateurs (puissance moyenne de 1,15 MW) répartis sur à peine 48 000 km², soit plus d'une éolienne tous les 10 km².

La Basse Saxe : un pôle de compétitivité éolien

La Basse Saxe, c'est aussi le fabricant allemand d'éoliennes Enercon, leader allemand de l'éolien basé à Aurich, créé en 1984 et qui emploie 10 000 personnes en 2007. C'est aussi l'Institut de recherche DEWI (Deutsches Energie Wind Institut) fondé en 1990 à Wilhelmshaven.

A titre de comparaison, la Basse Saxe est comparable à l'ensemble constitué par la Haute Normandie, le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie en termes de population (7,75 millions d'habitants), de superficie (44 130 km²) et de densité (153 habitants/km²). Avec la densité éolienne de la Basse Saxe, ce sont plus de 4500 éoliennes qui seraient implantées dans cet ensemble régional. Si on suppose que ces éoliennes sont de dernière génération et ont une capacité de 2 MW, c'est donc potentiellement plus de 9000 MW éoliens terrestres qui pourraient être effectifs dans cet ensemble régional français. A ces 9 000 MW terrestres, on peut ajouter le potentiel éolien offshore potentiellement exploitable de 800 MW indiqué dans un document de l'IFREMER (2) ainsi que les 105 MW éoliens offshore qui devraient voir le jour à Veulette sur mer en Haute Normandie fin 2008.
On arrive alors à une production électrique d'origine éolienne équivalente à 3 des 6 réacteurs nucléaires de 0,9 MW de la Centrale de Gravelines (la plus grande centrale Française).
L'association Virage Energie Nord-Pas de Calais est même encore plus optimiste. Cette association évoque le projet éolien anglais de "London Array" dans l'estuaire de la Tamise qui devrait voir la construction de 1000 MW éoliens offshore. Celle-ci estime que 5 GW éoliens offshore (3) dans le Nord-Pas-de-Calais n'ont "rien de rédhibitoire physiquement" sur le long terme. Dans ce cas, l'éolien fournirait l'équivalent de 5 réacteurs de la centrale nucléaire de Gravelines.

Sources

Éolien europe 2013

  puissance en Gw rang

puissance
/1000 hab. en kw

rang capacité en MW/1000km² rang Production
en TWh
rang facteur de charge rang production en kwh/hab. rang
Allemagne 34,633 1 430 6 96,2 1 53,400 2 17,6% 18 663 6
Autriche 1,684 15 199 8 20,4 12 2,882 15 19,5% 16 341 10
Belgique 1,723 14 154 13 44,3 7 4,474 12 29,6% 1 401 8
Chypre 0,147 19 169 9 #DIV/0!   0,225 19 17,5% 19 260 13
Danemark 4,773 6 852 1 89,4 2 11,105 7 26,6% 6 1972 1
Espagne 22,959 2 492 2 45,4 5 54,301 1 27,0% 5 1162 2
Estonie 0,269 18 211 7 #DIV/0!   0,515 18 21,9% 11 390 9
Finlande 0,448 17 83 20 1,5 18 0,777 17 19,8% 15 143 20
France 8,143 5 124 15 15,0 13 15,900 4 22,3% 9 242 15
Grèce 1,865 13 169 9 14,3 14 3,500 14 21,4% 12 316 12
Irlande 2,011 12 438 5 29,4 8 5,000 11 28,4% 3 1089 4
Italie 8,551 4 143 14 29,0 9 14,886 5 19,9% 14 249 14
Luxembourg 0,061 20 113 17 23,3 10 0,079 20 14,9% 20 147 19
Pays-Bas 2,713 10 162 12 80,3 3 5,574 10 23,5% 8 332 11
Portugal 4,724 7 450 4 51,4 4 11,939 6 28,9% 2 1138 3
Royaume Uni 10,777 3 169 9 44,2 11 25,626 3 27,1% 4 401 7
Suède 4,469 8 468 3 10,9 15 9,900 8 25,3% 7 1036 5
Pologne 3,390 9 88 19 10,8 16 6,600 9 22,2% 10 171 17
Roumanie 2,459 11 123 16 10,7 17 4,047 13 18,8% 17 202 16
Bulgarie 0,677 16 93 18 61,5 6 1,240 16 20,9% 13 170 18
total UE 27 105,6           234,386          
moyenne UE27     233   25.2       25,3%   467  

Nucléaire ou retour à la bougie ?

On remarquera d'ores et déjà que 5 pays ne se posent déjà plus la question grâce à l'électricité d'origine éolienne qui fournit leurs besoins en électricité spécifique (électricité domestique hors besoins de chauffage) : le danemark, l'espagne, l'irlande, le portugal et la suède. L'électricité spécifique est en effet estimée à environ 1 100 kwh/an/habitant.
La France est reconnue comme étant, avec l'Angleterre, le pays d'Europe qui a le plus fort potentiel éolien. Et pourtant, elle ne fait pas partie du club de 7 membres dont le facteur de charge des éoliennes est supérieur à 25%. Certes, certains de ces pays ont un parc éolien off-shore (en mer) non négligeable tels que la Belgique, le Danemark et le Royaume Uni. On peut également noter que la politique française s'est évertuée à interdire l'implantation d'éoliennes sur les sites les plus favorables avec les ZDE (Zones de Développement Eolien).

Éolien europe 2012

  puissance
en Gw
rang puissance/1000 hab. en kw rang capacité
en MW/1000km²
rang Production
en TWh
rang facteur de charge rang production
en kwh/hab.
rang
Allemagne 31,331 1 382,8 5 87,0 1 46,000 2 16,8% 18 562 6
Autriche 1,378 14 163,2 9 16,7 12 2,400 15 19,9% 12 286 11
Belgique 1,375 15 124,5 14 32,8 7 2,688 14 22,3% 9 249 12
Chypre 0,147 19 170,5 8 15,9 13 0,187 19 14,5% 19 167 15
Danemark 4,162 7 745,8 1 75,2 2 10,249 6 28,1% 3 1863 1
Espagne 22,579 2 488,8 2 44,6 6 48,519 1 24,5% 5 1055 2
Estonie 0,269 18 200,8 7 6,2 19 0,471 18 20,0% 11 368 7
Finlande 0,288 17 53,4 20 0,9 20 0,492 17 19,5% 13 91 20
France 7,493 5 114,5 15 13,8 14 14,900 4 22,7% 8 230 13
Grèce 1,749 12 154,9 10 13,4 15 3,721 12 24,3% 6 329 9
Irlande 1,637 13 357,2 6 23,6 9 4,152 11 29,0% 1 923 4
Italie 8,144 4 133,9 12 27,6 8 13,200 5 18,5% 15 219 14
Luxembourg 0,056 20 106,7 16 21,5 11 0,071 20 14,5% 20 142 16
Pays-Bas 2,431 10 145,3 11 65,2 3 4,965 9 23,3% 7 299 10
Portugal 4,525 6 429,2 3 49,2 5 10,012 7 25,3% 4 945 3
Royaume Uni 8,342 3 132,4 13 23,2 10 21,000 3 28,7% 2 339 8
Suède 3,744 8 394,8 4 8,7 16 7,200 8 22,0% 10 774 5
Pologne 2,500 9 64,9 19 8,0 18 4,200 10 19,2% 14 110 19
Roumanie 1,941 11 90,9 17 8,4 17 2,923 13 17,2% 17 136 18
Bulgarie 0,657 16 89,7 18 59,7 4 1,061 16 18,4% 16 140 17
TOTAL UE15             141,7          
moyenne UE15                        
total UE 27 105,635       25,2   200,162   21,6%   293  
moyenne UE27     209,7                  

 

Éolien europe 2011

  puissance
en Gw
rang puissance/1000 hab.
en kw
rang capacité
en MW onshore/1000km²
rang Production
en TWh
rang facteur
de charge
rang production
en kwh/hab.
rang
Allemagne 29,075 1 332,7 4 80,8 1 46,500 1 18,3% 13 568 6
Autriche 1,084 13 120,7 8 13,1 12 2,300 12 24,2% 6 274 8
Belgique 1,078 14 81,9 14 29,1 7 2,090 14 22,1% 11 194 10
Danemark 3,927 7 686,6 1 70,9 2 9,752 5 28,3% 1 1773 1
Espagne 21,673 2 449,6 2 42,8 6 42,060 2 22,2% 10 914 2
Finlande 0,197 18 36,8 16 0,6 19 0,483 18 28,0% 2 89 15
France 6,684 4 87,5 11 12,3 14 12,200 4 20,8% 12 189 11
Grèce 1,627 11 106,9 9 12,4 13 2,130 13 14,9% 18 188 12
Irlande 1,631 10 319,6 5 23,5 8 3,671 10 25,7% 3 816 4
Italie 6,737 3 96,1 10 22,8 9 9,560 6 16,2% 16 159 13
Luxembourg 0,043 19 86,2 12 16,5 11 0,058 19 15,4% 17 116 14
Pays-Bas 2,316 9 135,4 7 61,8 3 4,825 9 23,8% 8 291 7
Portugal 4,291 6 366,0 3 46,7 5 9,264 7 24,6% 4 874 3
Royaume Uni 6,540 5 83,9 13 18,2 10 14,100 3 24,6% 5 227 9
Suède 2,907 8 231,6 6 6,7 15 6,100 8 24,0% 7 656 5
Bulgarie 0,612 16 49,6 15 55,6 4 0,600 17 11,2% 19 79 16
Hongrie 0,329 17 32,9 17 3,5 18 0,640 16 22,2% 9 63 19
Pologne 1,616 12 31,0 18 5,2 16 2,584 11 18,3% 14 68 17
Roumanie 0,982 15 19,5 19 4,3 17 1,444 15 16,8% 15 67 18
TOTAL UE15 89,8   225,8   28,6   165,1   21,0%   415  
moyenne UE15                        
total UE 27 94,1   187,8   22,4   172,100   20,9%   343  
moyenne UE27                        

 

Eolien Europe 2010

  puissance
en Gw
rang puissance/1000 hab.
en kw
rang capacité
en MW/1000km²
rang Production
en TWh
rang facteur
de charge
rang production
en kwh/hab.
rang
Allemagne 27,215 1 332,7 4 75,7 2 36,500 2 15,3% 17 446 5
Autriche 1,011 13 120,7 8 12,3 12 2,100 12 23,7% 5 250 7
Belgique 0,888 14 81,9 14 22,9 7 1,600 14 20,6% 7 148 12
Danemark 3,800 7 686,6 1 67,9 1 6,715 7 20,2% 9 1221 1
Espagne 20,676 2 449,6 2 40,9 5 42,976 1 23,7% 4 934 2
Finlande 0,197 17 36,8 16 0,6 18 0,295 16 17,1% 14 55 16
France 5,660 4 87,5 11 10,4 13 9,600 4 19,4% 10 148 11
Grèce 1,208 11 106,9 9 9,2 14 2,200 11 20,8% 6 195 9
Irlande 1,428 10 319,6 5 20,9 9 3,473 10 27,8% 1 772 4
Italie 5,797 3 96,1 10 19,6 10 8,374 6 16,5% 15 139 13
Luxembourg 0,043 18 86,2 12 16,5 11 0,062 18 16,5% 16 124 14
Pays-Bas 2,245 8 135,4 7 59,1 3 3,972 8 20,2% 8 239 8
Portugal 3,898 6 366,0 3 42,4 4 8,852 5 25,9% 2 835 3
Royaume Uni 5,204 5 83,9 13 15,8 8 11,440 3 25,1% 3 185 10
Suède 2,163 9 231,6 6 4,9 15 3,500 9 18,5% 12 376 6
Pologne 1,185 12 31,0 17 3,8 16 1,980 13 19,1% 11 52 17
Roumanie 0,418 15 19,5 18 1,8 17 0,180 17 4,9% 18 8 18
Bulgarie 0,375 16 49,6 15 34,1 6 0,600 15 18,3% 13 79 15
TOTAL UE15 81,4




141,7
19,9%


moyenne UE15











total UE 27 84,34


20,1
147,033
19,9%
293
moyenne UE27











Eolien 2009

  puissance
en Gw
rang puissance/1000 hab.
en kw
rang capacité
en MW/1000km²
rang Production
en TWh
rang facteur de charge (-1) production en
kwh/hab.
rang
Danemark 3.481 7 627.5 1 80.8 1 6.716 5 22.0% 9 1221 1
Espagne 19.149 2 415.5 2 37.8 4 36.188 2 21.6% 10 788 2
Irlande 1.260 10 283.1 5 18.4 7 2.955 9 26.8% 2 654 3
Portugal 3.535 6 332.3 4 38.5 5 6.639 6 21.4% 12 626 4
Allemagne 25.777 1 332.3 3 72.2 2 37.500 1 16.6% 21 457 6
Pays-Bas 2.221 8 134.0 7 65.7 3 4.800 8 24.7% 4 291 7
Suède 1.560 9 166.9 6 3.8 14 2.519 10 18.4% 16 272 8
Autriche 0.995 12 118.8 8 12.1 11 2.100 12 24.1% 5 253 9
Grèce 1.087 11 96.1 10 8.3 12 2.107 11 22.1% 8 186 10
Royaume Uni 4.051 5 65.3 14 16.6 8 9.259 3 26.1% 3 150 11
Luxembourg 0.043 21 86.2 11 16.5 6 0.065 21 17.3% 19 133 12
France 4.521 4 69.9 13 8.3 13 7.800 4 22.0% 15 122 14
Italie 4.850 3 80.3 12 16.4 10 6.087 7 14.3% 22 101 15
Belgique 0.563 14 52.0 15 18.6 9 0.834 14 16.9% 20 78 16
Finlande 0.146 19 27.3 16 0.5 17 0.275 18 21.5% 11 52 18
total UE15 73.239       23.3   125.844  
moyenne UE15     184.8   23.3       19.6%   318  
total UE 27 74.8           128.504  
moyenne UE27     149.2   17.9       19.6%   266  

Eolien 2008 : top 12 européen des capacités éoliennes installées

Eolien 2008

  puissance
en Gw
rang puissance/1000 hab. en kw rang Production en TWh rang facteur de charge (-1) rang production en kwh/hab. (5) rang
Danemark 3.180 6 580.7 1 7.3 3 26.2% 1 1327 1
Espagne 16.740 2 369.7 2 34.207 2 23.3% 5 755 2
Portugal 2.862 7 269.6 4 5.7 6 22.7% 7 538 3
Irlande 1.003 10 227.8 5 2.298 9 26.2% 1 522 4
Allemagne 23.903 1 290.7 3 41.923 1 20.0% 10 510 5
Pays-Bas 2.225 8 135.6 6 4.2 8 21.5% 9 256 6
Autriche 0.995 11 119.4 7 2.04 11 23.4% 4 246 7
Suède 1.021 9 111.2 8 2.021 12 22.6% 8 220 8
Grèce 0.985 12 87.8 10 2.159 10 25.0% 3 193 9
Royaume Uni 3.288 5 53.7 13 6.591 4 22.9% 6 108 11
Italie 3.737 3 62.7 11 5.957 5 18.2% 14 100 12
France 3.404 4 53.4 14 5.654 7 19.0% 12 89 14